La pandémie mondiale du COVID-19 continue d’être la cause de multiples changements de l’immigration aux USA.

1. Visas E-2 / F-1 : Bonne nouvelle
Les services de visas de l’Ambassade US à Paris pour les ressortissants français continuent à être actifs depuis le mois d’Août, mais surtout pour certaines catégories de visas considérés comme essentiels : visa d’investisseur (E-2) et visa d’étudiant (F-1).

2. Travel Ban : le point
Les détenteurs de visas E-2 émis avant le mois d’Août 2020 qui se trouvent actuellement dans l’espace Schengen sont toujours soumis au « travel ban » du mois de Mars 2020. Pour pouvoir entrer aux USA, ils ont deux options :

a. Solliciter via email parisvisainquiry@state.gov auprès de l’Ambassade une exonération que l’on appelle « National Interest Exception ». En principe, l’ambassade vous donne une réponse dans les 3 jours ouvrables. En réalité, à moins que vous ne soyez une célébrité ou un employeur avec beaucoup d’employés, vous risquez de recevoir une réponse mi-figue, mi-raisin, qui vous dit que votre demande prendra du temps.



b. Se mettre en quarantaine pendant 14 jours dans un pays non touché par le travel ban (comme en ce moment le Mexique, ou le Canada, mais attention, les listes peuvent changer d’un jour à l’autre), ce qui va leur permettre d’entrer aux USA sans problème (puisque les visas E-2 ne sont pas considérés comme une menace relative au marché du travail américain (contrairement aux visas L-1. H-1B et J-1 directement visés par l’Administration Trump).
Bien entendu, le “travel ban” ne s’applique pas aux citoyens américains, aux détenteurs de cartes vertes, et aux membres immédiats de leurs familles (époux, enfants, parents).

3. Les nouveaux E-2

Les nouveaux visas E2 (émis à compter du mois d’Août 2020) ne sont pas touchés par « le travel ban » de Mars 2020, à condition que :
a. Les détenteurs de ces visas E-2 arrivent aux USA avant l’expiration de 30 jours qui suivent la date d’obtention de leurs visas E-2 (passé ce délai, ils devront refaire une nouvelle demande de visa E-2).
b. Dès leur arrivée aux USA, ils doivent se soumettre à une période de mise en quarantaine pendant une période de 14 jours.
4. Expiration du E2

Pour les détenteurs de visas E-2 qui ont un tampon sur leurs passeports de 2 ans qui est sur le point d’expirer, la seule façon de régler ce problème est d’aller passer quelques jours (une semaine est recommandée) dans un pays considéré non dangereux (pour le COVID-19) comme le Mexique actuellement et vous n’aurez aucun problème à avoir votre passeport tamponné pour 2 nouvelles années.

GERARD SOUSSAN
Avocat au Barreau de Californie
www.soussanlaw.com






5. Empreintes digitales

Les rendez-vous pour les empreintes digitales (« biometrics ») organisés par l’USCIS ont repris, et même les rendez-vous pour la carte verte aux « field offices » de l’USCIS, une nouveauté depuis mon dernier article du 11 Août 2020 dans Fréquence Juive. Mais attention, il faut éviter que les époux (l’étranger(e) et même le conjoint américain) évitent de faire appel à des « public benefits » (Medical par exemple).

6. Vers un durcissement des lois d’immigration

Si certains aspects de l’immigration aux USA semblent avoir repris presque normalement, ne vous y trompez pas. Tout s’est durci. Jusqu’? la fin de 2020, au moins, les visas qui entrent en compétition avec les chômeurs américains ont été bloqués. Des rumeurs non confirmées parlent d’ajouter à la liste des visas mentionnés au paragraphe 2 ci-dessus les visas O-1. D’autre part, la période d’étude par l’USCIS des demandes d’approbation des EB-5 (aliens entrepreneurs) qui était déj? très longue depuis l’arrivée de Trump au pouvoir s’est encore allongée.



De plus, l’avenir continue à être incertain avec l’augmentation du chômage aux USA. Les conséquences du COVID-19 sur l’immigration aux USA vont se faire sentir pendant une période de temps qu’il est difficile d’estimer, de même que la durée de l’épidémie.

7. Après les élections

Bien entendu, beaucoup de choses risquent de changer si les américains élisent un Président démocrate en Novembre 2020. Même si la majorité au Sénat reste républicaine, le Président a des pouvoirs très étendus en matière d’immigration qu’il peut exercer par des « presidential decrees », et les Démocrates sont généralement en faveur d’une immigration plus généreuse que les Républicains.

.

Recent Reviews

LA STAR DU MAG : FRANCKY PEREZ UNE VRAIE RÉFÉRENCE DANS NOTRE COMMUNAUTÉ

9.3

Élu en France pendant plusieurs années consécutives « Meilleur animateur de la fréquence juive », c’est avec un grand honneur, aujourd’hui, que le magazine FREQUENCE JUIVE donne la parole au célèbre animateur de la communauté. Encore présent en France et en Israël, il anime avec succès de nombreuses soirées communautaires et de grandes réceptions. Mais pourtant, sa vie est ailleurs, de l’autre côté de l’Atlantique, l? ou il vit, avec sa femme et ses enfants. Francky prend le micro et nous raconte son parcours ; comment il est arrivé ici, à Los Angeles, l? où selon lui, le rêve est encore possible. « One two, one two :-) C’est parti ! Commençons par le début… »

Courrier des lecteurs

Immigration

Immigration

LE PASSAGE A LA FRONTIERE AVERTISSEMENTS ET CONSEILS

Vous venez d’atterrir, vous êtes fraîchement débarqués de l’avion (enfin, aussi frais que possible après 12 ou 16 heures de vol avec des gosses qui hurlent derrière…) et vous avez hâte de franchir la dernière ligne droite (pas si droite finalement car les américains ADORENT les files d’attente en serpentin). Une formalité ? Think again.

Immigration

Blogueurs, Réseaux sociaux & Visas

Peut-on envisager de vivre et travailler aux USA lorsqu’on est influenceur ? Je suis étudiant en visa F1 et je suis en même temps influenceur sur les réseaux sociaux, ai-je le droit de gagner de l’argent aux Etats Unis suite à mes posts? ? J’ai le statut d’investisseur E2 de mes parents, ai-je le droit de faire des placements en bourse et d’empocher les bénéfices? ?

Immigration

Est-ce que le Visa Start-Up existe aux Etats-Unis? ?

Plus de la moitié des start-ups américaines qui génèrent des milliards de dollars ont été fondées par des immigrants? : Elon Musk (Tesla, Space X - né en Afrique du Sud), Pierre Omidyar (Ebay - né en France), Sergei Brin (Google - né en Russie). Le père de Jeff Bezos (Amazon) est le descendant d’immigrants nés au Danemark? ; quant à son père adoptif, il s’agit d’un immigrant cubain. Malgré les contributions exceptionnelles de tels immigrants, l’Amérique ne propose, à ce jour, aucun visa pour des entrepreneurs de start-ups. Mais il est temps que cela change, non pas seulement pour répondre à un besoin évident, mais surtout pour faire face à la compétition? globale.

Immigration

LES REALISATEURS JUIFS DU CINEMA AMERICAIN

Alors que la présence juive aux Etats-Unis remonte au XVIIème siècle par l’arrivée de sépharades, la plus grande vague d’immigration a été celle d’Europe Centrale et de l’Est, au début du 19ème.

Immigration

LES 5 SECRETS POUR UNE INTÉGRATION RÉUSSIE

Déj? installés depuis plusieurs, voire des années, à Los Angeles, de nombreux français y résident et nous témoignent de leur expérience, mais les « American dreamers » ne connaissent pas forcément l’envers du décor. Diane, avocate exerçant le droit en immigration, nous éclaire sur les vices, les erreurs à ne pas faire et les bons chemins à emprunter.

Immigration

L'immigration

Bon à savoir

SUBSCRIBE TO NEWSLETTER!
Subscribe now!